Introduction

Le principe I de la déclaration de Stockholm du 16 juin 1972 stipule que l’homme a un droit fondamental à la liberté, à l’égalité et à des conditions de vie satisfaisantes, dans un environnement dont la qualité lui permette de vivre dans la dignité et le bien-être. Il a le devoir solennel de protéger et d’améliorer l’environnement pour les générations présentes et futures. Aussi, comme tout autre pays du monde, Madagascar a adopté une politique nationale de l’environnement dont le but principal consiste à réconcilier la population Malagasy avec son environnement pour que la génération actuelle et celle à venir puissent y vivre en totale harmonie. Ainsi, le principe fondamental de l’Association Nosy Maitso est de rétablir des conditions environnementales durables et harmonieuses pour une meilleure qualité de vie des Malagasy.

Enjeu

L’homme ne peut pas se passer de son environnement, de ce fait la dégradation de l'environnement détériore non seulement notre qualité de vie, mais aussi elle met en danger notre vie et celle de nos générations futures. Actuellement, Madagascar fait face à une dégradation plus qu’alarmante de son environnement, non seulement due aux pollutions affectant l’air, l’eau et le sol, mais aussi à la perte importante de sa biodiversité et des habitats naturels. Les effets néfastes de ces problèmes environnementaux sont considérables à ne citer que les différentes maladies provoquées par les particules polluantes et le changement climatique qui est devenu une préoccupation majeure affectant les différents aspects sociaux et économiques du pays.

Solutions

Consciente de l’ampleur de ces problèmes environnementaux, l’Association Nosy Maitso a été fondée. Son principal but consiste à améliorer la qualité de l’Environnement à Madagascar. Les zones d’action de l’Association ne se limitent pas seulement dans la capitale mais dans toute l’île d’où son appellation.